Monet au Grand Palais

Exposition Claude Monet au Grand Palais du 22 septembre 2010 – 24 janvier 2011

Le Grand Palais rend hommage au pionnier de l’impressionnisme.

Claude MONET

Père de l’Impressionnisme

Monet est reconnu comme l’un des créateurs de l’impréssionnisme et le chef de file du mouvement impressioniste.

Claude Monet naquit à Paris le 14 Novembre 1840 mais toutes ses impressions d’enfant et d’adolescent sont liées à la ville du Havre où sa famille déménagea vers 1845. Son père y tenait un commerce d’articles coloniaux.

Sa famille n’était pas opposée à ce qu’il devint peintre, mais ses idées indépendantes, sa critique de la peinture académique et son refus de suivre une bonne Ecole d’Art provoquèrent des disputes répétées au sein de sa famille. Finalement, Monet commença à travailler à Paris à l’Académie Suisse, où il fit la connaissance de Pissarro et Cézanne, avant de devoir effectuer ses obligations militaires.

Libéré du reste de son service militaire, il reprit des études plus sérieuses à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, mais surtout il intégra l’Atelier d’un des professeurs de l’Ecole, le suisse Charles Gleyre, où il allait se lier d’amitié avec Bazille , Renoir et Sisley.

Dans les années 1860, ces jeunes artistes fréquentaient le Café Guerbois, un endroit où Emile Zola et Edouard Manet se rendaient souvent.

L’histoire de l’impressionnisme est indissociable de celle du Salon de Paris. Les marchands d’art et leurs galeries allaient certes prendre une importance croissante, mais, en France, la possibilité d’exposition la plus importante et incontournable était “Le Salon de Paris“.

A partir de 1863, le Salon se tient tous les ans et un jury composé de membres de l’Académie des Beaux-Arts et de précédents médaillés du Salon sélectionnent les oeuvres exposées. Pour la seule année 1863, 4000 oeuvres furent refusées sur les 5000 demandes faites par quelque 3000 artistes, ce qui conduisit en 1863 à la création du “Salon des Refusés“.

Pour Monet et ses amis, Renoir, Bazille, Sisley… les années entre le Salon des Refusés et la Guerre de 1870 allaient être placées sous le signe d’une recherche inquiète de leur personnalité artistique et d’une alternance rapide de succès et d’échecs. S’ils furent, à l’exception de Cézanne, sélectionnés au Salon à leur première tentative (en 1865 pour Monet), ils essuyèrent ensuite des refus.

En 1874, dans une atmosphère de plus en plus hostile de la part des milieux officiels, Monet et ses amis formèrent un groupe et exposèrent dans leur propre salon pour la première fois. Une de ses oeuvres, Impression, soleil levant donna son nom au mouvement impressionniste.

Les années qui suivirent virent un essor du courant impressionniste. Monet participa aux expositions du groupe de 1874, 1876, 1877, 1879 et 1882.

Durant ces années il créa des chefs-d’oeuvre tels que “La Gare Saint-Lazare” (1877) et “Rue Saint-Denis- Festivités du 30 Juin 1878” .

En 1899, Monet étudia pour la première fois le sujet des nymphéas (espèces de nénuphars) : Les nymphéas blancs (1899). Le pont japonais (1899), Nymphéas (1914), (1917), furent les thèmes principaux de ses dernières oeuvres.

Pour en savoir plus, n’hesitez pas en visiter ce link: http://www.monet2010.com/fr#/home/

Sources:

* http://www.grandpalais.fr/fr/Accueil/p-93-Accueil.htm

* http://www.monet2010.com/fr

*  http://www.hotels-paris-rive-gauche.com/blog/2010/04/19/exposition-claude-monet-grand-palais-paris-2010/

* http://www.francetourisme.fr/fr/exposition-monet-grand-palais.html

* http://www.parismatch.com/Culture-Match/Art/Actu/Monet-le-patriarche-de-Giverny-213867/

* http://www.impressionniste.net/monet.htm

2 comentarios el “Monet au Grand Palais

  1. Miguel dice:

    Profee soy Miguel, alumno tuyo de 1º de bachiller, espero que con tus nuevos alumnos no olvides los antiguos, jeje!! Que penita de verdad… lo que se está echando de menos el francés del año pasado cuando todo era amistad, buen rollo y diversión (parece mentira que este hablando de una clase), jeje qe tal te va en el nuevo insti? espero que muy bien… por aquí se te echa de menos, saludos

  2. francale dice:

    Hola Miguel, como me alegra saber de tí. La verdad es que yo también echo de menos todo eso. En realidad no se puede decir que tenga alumnos, porque sólo estoy haciendo una sustitución y no hay tiempo para conocer a los alumnos ni para tener ese ambiente que teníamos el curso pasado.
    Y por supuesto que no me voy a olvidad de vosotros. Sigue estudiando mucho, y ya me contarás como te va este curso.
    Saludos

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s