Claude Lévi-Strauss

 est décédé à l’âge de 100 ans dans la nuit de samedi à dimanche dernier (1er novembre 2009).

Biographie

Lévi-Strauss était né à Bruxelles, le 28 novembre 1908, bien que ses parents étaient Français. Il étudie à Paris le droit et la philosophie , une discipline celle-ci qui continue comme enseignant ainsi que la sociologie à São Paulo de 1934 à 1939. Il en profite le sejour pour connaître les populations indiennes nambikwaras, caduvéos et bororos.

De retour en France il trouve un poste à Montpellier, mais tout de suite les lois antisémites le rejettent du corps de professorat. Immédiatement il accèpte la proposition de la “New School for Social Research” de New York qui est en train de recruter des intellectuels français. Il réalise le voyage avec André Breton. C’est pendant ces années qu’il découvre les travaux fondamentaux de la linguiestique et de l’anthropologie, notamment ceux de Roman Jakobson et Franz Boas.

– Entre 1945 et 1947, il est conseiller culturel à l’ambassade de France à Washington.

 – Maître de recherches au CNRS

– Sous-directeur du musée de l’Homme

– Directeur d’études à la 5e section de l’École pratique des hautes études

– (1959) Élu à la chaire d’anthropologie sociale du Collège de France où il fonde le laboratoire d’anthropologie sociale et la revue “L’Homme”. Et c’est finalement en 1973 l’année de sa consécration quand il est élu à l’Académie française.

L’œuvre de Claude Lévi-Strauss symbolise l’avènement de l’anthropologie dans le champ des sciences sociales françaises au cours des années 1960, et elle a participé du courant d’idées qualifié de structuraliste. Fondée sur l’élucidation du fonctionnement de l’esprit humain, dans les systèmes de parenté et la production des mythes. Sa vision pessimiste de l’évolution actuelle de l’humanité fait aussi apparaître Lévi-Strauss comme un anthropologue philosophe .

Voici les principales oeuvres de Claude Lévi-Strauss

  “La Vie familiale des Indiens Nambikwara”, 1948 
  “Les Structures élémentaires de la parenté”, 1949 
  “Race et Histoire”, 1952 
  “Tristes Tropiques”, 1955 
  “Anthropologie structurale”, tomes I et II, 1958 et 1973 
  “Le Totémisme aujourd’hui”, 1962 
  “La Pensée sauvage”, 1962 
  “Mythologiques” (Tome I : Le Cru et le Cuit, 1964, Tome II : Du miel aux cendres 1967, Tome III : L’Origine des manières de table 1968, et Tome IV : L’Homme nu 1971) 
  “La Voie des masques”, 1975, édition revue et augmentée, 1979 
  “Le Regard éloigné”, 1983 
  “Paroles données”, 1984 
  “La Potière jalouse”, 1985 
  “De Près et de loin”, (entretiens) 1988 
  “Des symboles et leurs doubles”, (1989) 
  “Histoire de lynx”, 1991 
  “Regarder Ecouter Lire”, 1993 
  “Saudades do Brasil”, 1994 
  “Saudades de Sao Paulo”, 1995

Sources:

http://www.memo-online.com/Dossier.asp?ID=304

http://www.routard.com/mag_dossiers/id_dm/85/ordre/5.htm

 

3 comentarios el “Claude Lévi-Strauss

  1. JV dice:

    La antropología moderna tiene una gran deuda con uno de sus más ilustres maestros. Los que nos hacercamos a él para entender mejor la forma de interpretar nuestro pasado desde culturas que aún perviven nuncan podremos olvidar todo lo que nos enseño. Para mi es como recordar aquellos intensos años de facultad y aprendizaje inicial que tan útil me fue en los años siguientes. Hasta siempre.

  2. lunnish dice:

    La verdad es que no había oido mucho hablar de el, pero es realmente fascinante.

  3. OrangeOrange dice:

    Vu ce matin sur le portail suisse Pnyx.com, un hommage surprenant au grand homme : sous la forme d’un sondage !

    Merci, Monsieur Lévi-Strauss ! Si je ne pouvais emporter qu’une seule de vos idées …

    « On ne peut rien comprendre ou juger que grâce à la mémoire »,

    « Je hais les voyages et les explorateurs »,

    « L’homme est un être vivant »,

    « Pas plus que l’ordre du monde, l’ordre social ne se plie aux exigences de la pensée »

    « Seule la musique permet l’union du sensible à l’intelligence »,

    « Il ne peut exister un hiatus complet entre la pensée et la vie »,

    « L’humanité … /… s’apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave ».

    Pour voir le détail, aller à : http://www.pnyx.com/fr_fr/sondage/403 , avec, pour chacune de ces “idées”, un extrait des citations dans leur contexte, permettant d’embrasser la portée de ces réflexions.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s